Révision de voiture : comment reconnaitre un mécanicien compétent ?

mécanicien

Publié le : 05 février 20225 mins de lecture

Vous avez besoin d’effectuer des réparations sur votre véhicule ou tout simplement de l’entretenir ? À moins que vous ne disposiez de compétences solides en mécanique, vous n’aurez pas d’autres possibilités que de vous adresser à un garagiste. Malheureusement, il faut bien admettre que cette profession est souvent mal perçue par les consommateurs qui reprochent des tarifs trop élevés et même des arnaques. Heureusement, tous les garagistes n’agissent pas de cette manière. Voici quelques astuces pour vous aider à identifier rapidement les plus sérieux d’entre eux !

Le respect de la procédure

On ne le sait pas toujours, mais la réparation automobile est une activité réglementée. Le professionnel ne sera ainsi pas autorisé à intervenir sur votre véhicule ou à commander des pièces de rechange sans avoir au préalable consulté la carte grise. Il doit également vous remettre un devis de révision auto avant toute réparation. Ce document doit faire apparaître de manière très claire le détail des travaux à effectuer sur le véhicule ainsi que le montant estimé par le professionnel. Si, au cours de l’intervention, ce dernier constate un nouveau problème engendrant des dépenses supplémentaires, il devra en informer le client avant de finaliser la réparation. Une fois son travail achevé, il consignera le détail de son intervention dans le carnet d’entretien du véhicule.

Gardez également bien à l’esprit que le garagiste est un professionnel de la réparation automobile. À ce titre, il reste soumis à une obligation de résultat envers son client. Votre véhicule doit donc vous être rendu en état de marche. Tous les mécaniciens et les réparateurs ont également l’obligation d’afficher le montant de leurs prestations (tarifs des pièces automobiles les plus courantes comme les plaquettes de frein par exemple, taux horaire de la main d’œuvre, etc.).

Inspectez les lieux !

Et si la meilleure manière de repérer un professionnel de qualité restait d’aller voir sur place ? Une telle expérience vous permettra sans doute d’en apprendre davantage à son sujet avant de lui confier l’entretien de votre voitureSi vous trouvez que l’atelier est sale ou avec des outils et pièces traînant dans tous les coins, vous serez en droit de douter du professionnalisme et du sens de l’organisation du mécanicien. Attention cependant à ne pas faire de fausses interprétations ! Ainsi, un atelier un peu vide ne signifiera pas forcément une absence de clients. Cela peut en effet aussi indiquer un respect des délais annoncés et un travail de qualité.

Dialogue et pédagogie

Tous les automobilistes ne maîtrisent pas l’entretien des véhicules et sont rarement capables de réaliser des réparations mécaniques complexes ou de détecter une panne au niveau du moteur. C’est pourquoi un garagiste consciencieux doit absolument expliquer les choses à son client. Il devra forcément passer un peu de temps afin de détailler point par point l’intervention. Le client sera ensuite en situation de mieux comprendre le montant du devis puis de la facture. Si jamais vous ressentez une certaine réticence du professionnel à répondre à vos interrogations, ne donnez pas suite et passez tout simplement votre chemin. D’autres garagistes seront ravis de tout vous expliquer, vous verrez !

Des pièces de qualité

En règle générale, le garagiste est tenu de remplacer les pièces d’origine par d’autres en provenance des mêmes chaînes de fabrication. Néanmoins, il est possible de déroger à cette obligation si le client en fait la demande. Certains conduisent en effet des véhicules plutôt âgés. Leur valeur est donc relativement faible et le montant des réparations avec des pièces neufs serait alors totalement disproportionné. C’est pourquoi vous pouvez tout à fait demander l’utilisation de pièces qui ne proviendront pas du constructeur de la voiture. Vous pouvez également recourir à des pièces de seconde main, excepté pour une intervention affectant les organes de sécurité (pneus, freins et amortisseurs).

Le client doit pouvoir suivre le déroulement des opérations

Ceux qui ont un peu de temps devant eux pourront assister physiquement aux réparations. Rien ne vous interdit en effet d’effectuer une telle demande à votre garagiste. La plupart d’entre eux disposent même d’une salle d’attente avec de larges baies donnant une vue directe sur l’atelier. Avouez que c’est pratique, n’est-ce pas ? Si votre garagiste n’est pas équipé de la sorte ou s’il refuse même de vous donner accès à son atelier, préférez jouer la carte de la prudence et partez vous adresser immédiatement à un autre garagiste moins restrictif.

Plan du site