Quels sont les signes d’un moteur de voiture défectueux ?

moteur de voiture défectueux

Le moteur est le cœur de votre voiture. C’est lui qui donne la puissance nécessaire au véhicule pour fonctionner correctement. Lorsque le moteur est en panne, cela a un impact direct sur les performances de votre auto. Fort heureusement, il existe des signes qui vous permettront de diagnostiquer rapidement les éventuels dysfonctionnements avant qu’ils n’endommagent totalement votre voiture.

Le voyant Check Engine est allumé

Qu’il s’agisse d’un moteur d’occasion ou neuf, une panne peut survenir à tout moment. De ce fait, il est important de savoir repérer rapidement ces éventuels problèmes pour déterminer s’il faut réparer le composant ou le remplacer par un nouveau. De nos jours, la plupart des véhicules sont équipés d’un système de diagnostic embarqué. Lorsque celui-ci détecte des pannes sur votre voiture, il vous alerte par le biais de témoins d’avertissements situés sur le tableau de bord. Un témoin de vérification de moteur qui s’allume signifie qu’il y a un problème. Vous ne devez donc pas l’ignorer au risque que la panne endommage davantage votre moteur ou d’autres pièces automobiles.

Il peut s’agir du capteur de débit massique ou du capteur d’oxygène qui a besoin d’être changé. Le voyant peut aussi être déclenché par une panne au niveau du convertisseur catalytique ou par l’usure des bougies. Dans ce dernier cas, vous remarquerez des ratés d’allumage. Il peut également s’agir du bouchon de carburant qui n’est pas bien serré. C’est un problème assez fréquent, mais il est facile à résoudre.

Votre voiture émet des bruits étranges

Un bruit provenant de votre capot peut être le signe d’un moteur endommagé. Il pourrait être causé par des pièces mécaniques usées comme les roulements, les pistons ou d’autres composants mobiles. Si le bruit s’intensifie, alors vous devez amener rapidement votre véhicule chez un mécanicien pour qu’il puisse identifier et régler le problème. Si vous ignorez ce signe, alors vous prenez le risque de tomber en panne à tout moment. Cela pourrait engendrer des dommages supplémentaires qui vous amèneront à débourser beaucoup plus d’argent que prévu pour la réparation. Les éclats, les bruits de frottement au niveau de l’embrayage et les contrecoups au niveau du gaz d’échappement sont aussi des bruits auxquels vous devez prêter attention.

La rotation de votre moteur est irrégulière

Lorsque vous conduisez, essayez d’écouter le son que votre moteur produit. Si celui-ci bégaye, tremble ou perd de la puissance à mesure que le régime augmente, alors il y a de fortes chances qu’il soit en difficulté. Comme solutions, vous pouvez changer les bougies d’allumage, remplacer les bobines ou nettoyer le débitmètre d’air. Vous pouvez également aller chez un mécanicien pour faire une mise au point à votre moteur. Par ailleurs, les fuites d’huiles sont aussi des symptômes d’un moteur endommagé. De même, si vous sentez une odeur étrange dans votre voiture (émissions de gaz d’échappement, vapeur de moteur, etc.), cela pourrait indiquer un problème au niveau de votre moteur. Dans ce cas, il faudra amener votre automobile chez un professionnel pour qu’il puisse diagnostiquer la panne.

La fumée rejetée change de couleur

Vous ne le savez peut-être pas, mais la couleur de votre fumée d’échappement peut vous indiquer l’état de votre moteur. Par exemple, si elle est noire, cela signifie que la combustion est incomplète. Ce qui pourrait provoquer une consommation trop importante de carburant. Les causes sont multiples : injecteurs de carburant défectueux, capteurs endommagés, filtre à air défaillant, etc. Par contre, une fumée grise peut traduire plusieurs choses différentes. De ce fait, il n’est pas facile d’établir rapidement un diagnostic précis. Elle peut être provoquée par plusieurs facteurs différents : vanne PCV obstruée, pannes au niveau du fluide de transmission, etc.

Pour finir, une fumée bleu foncé signifie que le moteur de votre véhicule brûle de l’huile. Elle est généralement provoquée par une fuite d’huile au niveau de la chambre de combustion. Lors de réparation, le choix de l’huile est important. Selon qu’il s’agit d’un moteur diesel ou à essence, il faudra choisir l’huile adéquate, sinon vous risquez de causer des dommages supplémentaires à votre voiture.

Moteur défectueux : que faire ?

Lorsque vous remarquez que votre moteur est défectueux, la première chose à faire est d’identifier le problème. Outre les symptômes présentés ci-dessous, le dysfonctionnement peut également être dû à :

  • la défaillance d’un joint de culasse ;
  • la montée en pression du circuit de refroidissement ;
  • l’usure de l’embrayage ;
  • la consommation anormale de carburant ;
  • la défaillance du carter moteur, etc.

Une fois que vous avez identifié le problème, il faut maintenant déterminer si votre moteur a besoin d’être réparé ou remplacé. Dans l’un ou l’autre de ces cas, il est fortement conseillé de contacter un professionnel qualifié pour s’assurer que la réparation ou le remplacement soit bien fait. Le mécanicien ou le garagiste va d’abord procéder à un diagnostic complet.

Après avoir détecté les composants défaillants, il les remplacera par des pièces automobiles de rechange. Il devra bien évidemment s’assurer que ces dernières correspondent aux pièces d’origine. Toutefois, vous pouvez régler certaines pannes vous-même si vous avez bien sûr quelques compétences en mécanique. Pour les problèmes liés au circuit de refroidissement par exemple, il faut généralement changer le liquide de refroidissement ou la durite.

S’il s’agit d’un embrayage usé, vous pouvez lui donner un coup de neuf (s’il est encore réparable) ou alors changer tout le kit. Dans le dernier cas, il faut déterminer le modèle que votre voiture utilise (mécanique ou hydraulique, à disques ou à courroie) afin de choisir la pièce de rechange adéquate.